Rechercher
  • unicef46000

LE NOMBRE DE DÉCÈS DUS À LA ROUGEOLE DANS LE MONDE A AUGMENTÉ DE 50 % ENTRE 2016 ET 2019

La rougeole a fait un bond dans le monde entier en 2019, atteignant le plus grand nombre de cas signalés en 23 ans.

New York/Genève/Atlanta/Paris, le 12 novembre 2020 - Comme le souligne une publication de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis, le nombre de cas de rougeole dans le monde est passé à 869 770 en 2019, le plus grand nombre de cas signalés depuis 1996, avec des augmentations dans toutes les régions de l'OMS. Le nombre de décès dus à la rougeole a augmenté de près de 50 % depuis 2016, avec 207 500 décès estimés pour la seule année 2019. Après des progrès constants au niveau mondial entre 2010 et 2016, le nombre de cas de rougeole signalés a augmenté progressivement jusqu'en 2019. En comparant les données de 2019 avec le creux historique des cas de rougeole signalés en 2016, les auteurs citent l'incapacité à vacciner les enfants à temps avec deux doses de vaccins contenant la rougeole (MCV1 et MCV2) comme le principal facteur de cette augmentation des cas et des décès. « Nous savons comment prévenir les flambées de rougeole et les décès », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS. « Ces données montrent clairement que nous ne parvenons pas à protéger les enfants contre la rougeole dans toutes les régions du monde. Nous devons travailler collectivement pour soutenir les pays et engager les communautés à atteindre tout le monde, partout, avec le vaccin contre la rougeole et arrêter ce virus mortel. » Les flambées de rougeole surviennent lorsque des personnes, qui ne sont pas protégées contre le virus, sont infectées et propagent la maladie à des populations non vaccinées ou sous-vaccinées. Pour contrôler la rougeole et prévenir les épidémies et les décès, les taux de couverture vaccinale avec les vaccins MCV1 et MCV2 requis doivent atteindre 95 % et être maintenus aux niveaux national et régional. La couverture par le vaccin MCV1 stagne au niveau mondial depuis plus de dix ans, entre 84 et 85 %. La couverture par le vaccin MCV2 a augmenté régulièrement, mais elle n'est que de 71 % à l'heure actuelle. La couverture vaccinale contre la rougeole reste bien inférieure aux 95 % nécessaires pour contrôler la rougeole et prévenir les épidémies et les décès.

1 vue0 commentaire